Mieux protéger les mains dans les crèches et les maternelles

Les crèches et les maternelles sont confrontées chaque jour à des problèmes de sécurité au niveau des portes. Les enseignantes et enseignants ont un devoir de surveillance envers les enfants. Ils doivent s’assurer que ceux-ci ne quittent pas les lieux sans surveillance et ne se pincent pas les doigts dans les portes. Simultanément, les enfants doivent pouvoir sortir rapidement du bâtiment sans aide extérieure: la voie de secours doit être ouverte et leur être accessible. Enfin, les parents souhaitent pouvoir pénétrer librement dans les crèches et les maternelles aux horaire d’arrivée et de départ des enfants.

D’où un paradoxe: faut-il fermer les portes pour prévenir le risque de pincement des doigts ou ne pas les fermer pour permettre de sortir vite en cas d’urgence? La solution réside dans l’association de plusieurs solutions techniques adaptées qui garantissent la sécurité de la crèche ou de la maternelle. Celles-ci peuvent être utilisées simplement par les enseignants comme par les parents et protègent en même temps les doigts des enfants. Cette solution miracle existe: les protège-doigts.

Minimiser les risques grâce à des protège-doigts adaptés

En cas de panique ou de moments d’inattention, les portes qui se ferment peuvent rapidement devenir un piège dangereux pour les mains des enfants, particulièrement dans les lieux qui accueillent des enfants toute la journée. En Europe, la loi exige que les portes battantes à un vantail sécurisées à fermeture automatique soient équipées d'un dispositif de sécurité qui empêche les douloureux pincements de doigts au niveau du bord de la porte (norme EN 16005). En Allemagne, la DGUV (l’assurance accident légale allemande) exige la protection des points de cisaillement dans les locaux accueillant des enfants toute la journée. En Suisse également, le BPA (le bureau de prévention des accidents) identifie les mêmes zones de danger au niveau des portes. Dans sa brochure spécialisées, le BPA écrit «Les zones de pincement au niveau des bords de fermeture latérales des portes battantes (côté charnière) peuvent s’avérer particulièrement dangereuses pour les jeunes enfants. C'est pourquoi il convient de bien sécuriser ces zones de pincement dans les crèches, les maternelles et les écoles élémentaires». Le personnel chargé de la surveillance le sait très bien: les petites mains se glissent très rapidement dans le petit interstice situé entre le battant et le cadre de la porte. Et les enfants ne sont pas les seuls à être exposés à ce danger. Les portes battantes motorisées automatiques, tout particulièrement, peuvent être à l'origine de blessures. Le protège-doigts Planet permet d'éviter ce genre d'accidents.